Une si belle école – Christian Signol

Une si belle écoleCela faisait un petit moment que je n’avais pas posté d’articles sur le blog. La rentrée a été bien chargée et prenante mais ça y est je suis de retour ! Et pour bien marquer ce retour je vous propose un tout nouveau rendez-vous : le livre de la semaine !

Tous les dimanches soirs je vous présenterai un nouveau livre (roman-plaisir, littérature de jeunesse, album en anglais, divertissement, livre pédagogique…). Vous pourrez ensuite retrouver ce livre dans la rubrique LIVRES du blog avec tous les autres.

Et pour inaugurer ce nouveau rendez-vous je vous présente un roman (plaisir) que j’ai dévoré pendant les vacances de la Toussaint : Une si belle école de Christian Signol.

Le résumé : 

Jeune institutrice des années 1950, Ornella nous fait vivre pleinement son métier. Elle nous entraîne à sa suite dans son combat pour la scolarisation de tous les enfants en milieu rural. Bousculant les pensées et les modes de vies de l’époque elle affronte tour à tour les parents, le maire, l’inspecteur  ou le curé dans un seul but : amener chaque enfant de son école à réussir dans les meilleures conditions possibles. Pages après pages, on découvre son quotidien, la solitude des instituteurs mais aussi ses petites victoires avec ses élèves. Mais le roman réserve aussi de belles surprises… comme le rôle d’entremetteur que jouait l’Education Nationale dans les écoles. (oui, oui, vous avez bien lu : le Meetic de l’époque pour les profs était l’Education Nationale^^)

Une si belle école renvoie réellement le lecteur dans la réalité des années 1950 : classe unique, puit dans la cour, poêle au fond de la classe, accessibilité réduite des petits villages, difficultés d’accéder aux soins…

 

Mes petits coups de cœur dans ce roman :

  • Malgré les 50 ans d’écart dans le métier avec Ornella Lestrade, je me suis totalement retrouvée  dans son personnage. Sa passion pour le métier, l’énergie qu’elle met pour venir en aide à chacun de ses élèves, le temps qu’elle passe à sans cesse inventer, créer et chercher de nouvelles choses pour ses élèves et tout cela sans attendre rien d’autres que leur réussite m’a rappelé pourquoi ce métier était aussi beau. (En soi, on le sait tous qu’on a le plus beau métier du monde, mais un petit rappel de temps en temps ça fait du bien aussi 😉  )
  • J’ai adoré plonger dans l’école des années 1950. Christian Signol y fait une parfaite description et suscite tous nos sens pour nous amener au plus près du vécu de son personnages. On y retrouve donc tous les éléments de l’époque : ses bureaux, ses plumes et ses encriers, ses tableaux à craies, ses livres usés et le poêle au fond de la classe.
  • Les parallèles encore (si / trop) nombreux avec notre métier 60 ans plus tard : la difficulté du mouvement, les différences selon les milieux, la lutte pour la survie des petites écoles…

C’est en refermant le livre que l’on peut saisir toute la nostalgie émanant du titre : Une si belle école.

Un roman-hommage pour tous ces instituteurs pour qui ce métier était plus qu’une passion et qu’un métier; leur vie !

Un gros coup de cœur que je conseille à  ceux qui veulent vivre à fond notre métier dans les années 1950 !

Retrouvez le roman Une si belle école de Christian Signol en cliquant sur l’image : 

 

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥


Publicités

2 réflexions sur “Une si belle école – Christian Signol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s